1 vues

Infirmière de l'Armée rouge, elle a coupé des tendons au sécateur, vu des corps éventrés et survécu blottie contre des cadavres encore tièdes : 70 ans après Stalingrad, Maria, 89 ans, n'a rien oublié.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.