1 492 vues

Mis en examen pour "corruption de mineur" et "détention de contenus pédopornographiques", Christian Quesada ne serait pourtant pas un pédophile assure son avocat. "Il admet être attiré par les adolescentes mais pas par les enfants", déclare d'ailleurs le magistrat comme pour tenter de justifier ou minimiser le comportement de son client. Quesada "assume ce qu'il a fait", poursuit-il. Cependant, il réfute les accusations d'agression sexuelle. L'ancien maître de midi serait d'ailleurs "scandalisé par ce qui se dit sur lui". Les images qu'il détenaient ne visaient, selon l'avocat, qu'à assouvir des fantasmes "sans aucune volonté de passage à l'acte"."Quesada ce n'est pas Dutroux", s'est d'ailleurs agacé l'avocat.

Contenus sponsorisés