Lors de la vente d'un bien immobilier, celui-ci est soumis à certains protocoles dont le fameux DPE fait partie. Si ce diagnostic de performance énergétique est obligatoire, à quoi sert-il exactement ? Découvrez en quoi il consiste et quelle est sa fonction lors d'une transaction immobilière.

Le DPE, qu'est-ce que c'est?

Comme son nom l'indique, le diagnostic de performance énergétique est une évaluation caractérisée par un document qui fait état de la performance énergétique d'une habitation. Réalisée par un professionnel, elle permet d'évaluer l'efficacité thermique d'un logement. Tout bien immobilier destiné à la vente (mais également à la location) doit nécessairement faire l'objet d'un DPE. La performance thermique est ainsi évaluée de A à G avant la réalisation de la vente immobilière, et rend compte de l'état des systèmes de chauffage, de la valeur isolante du logement, ainsi que de sa potentielle consommation d'énergie, c'est-à-dire du coût de revient des factures d'électricité et de gaz.

Publicité
Publicité

L'intérêt du DPE lors d'une vente immobilière

Le but affiché de cette évaluation, rendue obligatoire depuis 2006 pour faciliter la connaissance des caractéristiques du logement, est d'informer l'acheteur sur la consommation énergétique du bien immobilier, et sur le coût prévisionnel que représente cette consommation. Le DPE a également une fonction de sensibilisation quant à l'impact énergétique du logement sur la planète. Enfin, lors d'une vente immobilière, un diagnostic attestant d'une efficacité au-delà de la lettre D peut influer considérablement sur le prix de vente. En effet, en fonction de l'ampleur des travaux à réaliser pour obtenir une consommation moins énergivore (travaux d'isolation, installation d'un moyen de chauffage plus performant…), la valeur du bien peut être renégociée à la baisse.