Que vous souhaitiez réaliser un investissement locatif ou acquérir un garage à usage privatif, vous vous demandez combien peut coûter un tel bien immobilier ? Découvrez quelques pistes de réponses pour comprendre les enjeux de ce type de vente immobilière.
©iStockIstock

Estimation d'un garage

Publicité

Tout comme l'estimation immobilière d'une maison, d'un appartement ou d'un local commercial, nombreux sont les paramètres qui influencent la valeur et donc le prix de vente d'un bien immobilier. Impossible donc de déterminer le coût d'un garage, sans envisager une fourchette extrêmement large en fonction du lieu et du marché. Si la moyenne peut varier entre 5 000 euros et 25 000 euros, il faudra néanmoins compter environ 80 000 euros pour un garage situé dans un quartier d'une ville où les places de parking sont rares et recherchées. Inversement, un garage dans un village de moins de 500 habitants pourra faire l'objet d'une vente immobilière à moins de 1 000 euros.

Publicité

Un bien immobilier avantageux

Particulièrement s'il s'agit d'un investissement locatif, l'acquisition d'un garage ne vous coûtera annuellement que la taxe foncière (et l'incontournable impôt sur le revenu). Il n'existe pas de taxe d'habitation attribuable aux emplacements de parking. Au niveau de l'entretien, c'est un bien immobilier économique, sur lequel vous n'aurez pas ou très peu de travaux à effectuer. Soyez certains que votre locataire ne viendra pas vous demander de réparer la chaudière ou la tapisserie ! Idéal donc pour bénéficier rapidement d'un petit rendement, l'achat d'un garage est accessible, d'une manière générale, aux petits budgets.