Les autorités américaines ont annoncé, ce mardi 22 octobre, la découverte d'une épave de sous-marin allemand à quelque 48 kilomètres des côtes de la Caroline du Nord.
getty

Cette épave et un navire marchand américain, baptisé Bluefields, datant tous deux de la Seconde Guerre mondiale, ont été découverts au large des côtes américaines, suite aux recherches menées, en août dernier, par le Bureau des sanctuaires marins nationnaux de l'Agence américaine océanographique et atmosphérique (NOAA).

A lire aussi : Les fantômes nazis ressuscités dans les rues de Paris

Situés à 220 mètres l'un de l'autre, les deux navires avaient coulé lors de la Bataille de l'Atlantique en 1942 dans une zone surnommée le "Cimetière de l'Atlantique".

Les recherches de la NOAA ont permis d'établir que le sous-marin allemand U-576 et le cargo Bluefields s'étaient affrontés le 15 juillet 1942 lorsqu'un convoi de navires marchand, en provenance de la Virginie et à destination de la Floride, avait été attaqué par le sous-marin. "L'U-576 a coulé le cargo Bluefields battant pavillon du Nicaragua et a gravement endommagé deux autres navires. En réaction, l'avion Kingfisher de la Navy américaine, qui était chargé d'assurer la protection aérienne du convoi, a bombardé le sous-marin U-576 tandis que le navire marchand Unicoi l'attaquait au même moment au canon." a expliqué la NOAA. Au total, 45 marins allemands ont péri durant la bataille.

Pour la NOAA, cette découverte ouvre "une rare fenêtre sur une bataille militaire historique et sur le paysage de champs de bataille sous-marins de la Seconde Guerre mondiale." 

Le site, considéré comme un cimetière militaire par l'Allemagne, est protégé par la loi internationale. Le sous-marin nazi et le cargo américain devraient donc rester au fond de l'Atlantique.

Vidéo sur le même thème : Canada : l'épave d'un navire de l'expédition Franklin a été retrouvée

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !