Le traitement phyto-hormonal substitutif (TPHS) repose surtout sur l'action des phytoestrogènes présents dans le soja, le houblon, le trèfle rouge, le thé vert, le lin, la sauge... Mais on peut y ajouter ''des plantes sédatives comme la valériane, l'aubépine ou la passiflore pour réguler l'anxiété et les troubles du sommeil. Le millepertuis est efficace contre les états dépressifs. Le Ginseng agit contre la fatigue physique ou psychique (surtout s'il est complété par des apports en magnésium, en oméga 3, en probiotiques et en vitamines C). Enfin, on peut prévenir les risques d'ostéoporose avec des plantes reminéralisantes (prêle, ortie, bambou...) -même si elles ne sont pas suffisantes pour traiter la maladie'', explique le docteur Arnal-Schnebelen, gynécologue phytothérapeute.

Les variétés conseillées

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.