Le reportage édifiant de Zone interdite, diffusé ce dimanche sur M6 et consacré aux dysfonctionnements graves qui existent dans les foyers d'accueil de l'Aide Sociale à l'Enfance, a fait réagir le gouvernement. Adrien Taquet, le Secrétaire d'Etat en charge de ce sujet, a d'ores-et-déjà annoncé plusieurs nouvelles mesures.
Zone interdite : après le documentaire édifiant sur l'Aide Sociale à l'Enfance, le gouvernement annonce de nouvelles mesures

C'est un documentaire édifiant et révoltant que M6 a diffusé ce dimanche soir dans Zone interdite. Le magazine de M6 a filmé, notamment en caméras cachées, ce qu'il se passe vraiment dans les foyers de l'Aide Sociale à l'Enfance, destinés à accueillir des enfants placés, notamment lorsque leurs parents sont décédés, en prison ou bien dans l'incapacité de les élever. Et ce qu'ils ont découvert est abominable : agressions sexuelles entre jeunes, éducateurs dangereux et non formés, gamines de treize ans qui sont la proie de proxénètes et se prostituent dans les hôtels alentours... Il y a quelques jours, une projection avait eu lieu à l'Assemblée nationale afin de faire réagir les parlementaires et alerter le gouvernement.

Il semble que ce soit chose faite. Adrien Taquet, le Secrétaire d'État chargé de la Protection de l'Enfance, a publié un communiqué à peine la diffusion de Zone interdite terminée. Il affirme "son émotion face à ces images et sa détermination à agir pour que ces situations ne se reproduisent pas". "Elles témoignent de dysfonctionnements majeurs dans certains départements" précise-t-il. "Alerté depuis une semaine sur le contenu du reportage, le Secrétaire d'État s'est d'abord entretenu avec le Président de l'Assemblée des départements de France et avec les six Présidents des conseils départementaux concernés pour leur faire part de ses préoccupations et leur demander de faire rapidement toute la lumière sur les...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !