Le président russe affirme que son pays dispose du premier produit de santé efficace à travers le monde. Il ajoute que sa propre fille a "participé à l'expérience" et se sent bien.
Vladimir Poutine revendique la découverte d'un vaccin efficace contre le covid-19

L'information - si l'on peut la nommer ainsi - est évidemment à prendre avec des pincettes. Car l'homme qui la relaye est un habitué des campagnes de communication autocentrées ou glorifiant le Kremlin. Ce mardi 11 août, alors que la pandémie de Covid-19 connaît un regain significatif dans plusieurs pays à travers le monde, dont la France, le président russe Vladimir Poutine a déclaré, au cours d'une réunion gouvernementale : "Ce matin, pour la première fois au monde, un vaccin contre le nouveau coronavirus a été enregistré". Et de préciser : "Je sais qu'il est assez efficace, qu'il donne une immunité durable". Selon lui, toute la batterie de tests et d'observations nécessaires à une telle affirmation ont été passés avec succès, alors même qu'aucun laboratoire spécialisé n'a communiqué de si probants résultats dans l'ensemble des recherches menées depuis six mois. Ces dernières semaines, la Russie se targuait d'être en bonne position pour arracher la découverte d'un vaccin à tous, et prétend pouvoir fabriquer "plusieurs millions" de doses à partir de janvier 2021. Le registre national des médicaments du ministère russe de la Santé indique en outre aux agences de presse du pays que la production de masse va bientôt débuter.

L'une des filles du président russe aurait été vaccinée

Néanmoins, une réserve est émise par l'Association des organisations de recherche clinique. Cette institution officielle, qui regroupe des entreprises...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !