LE CINE EN QUESTIONS. Tom Hardy endosse ce soir, sur Canal+, le rôle de Venom, un super vilain à la langue bien pendue, considéré comme la version maléfique de Spider-Man. Comment s'est-il glissé dans la peau du personnage ?
Venom (Canal +) : comment Tom Hardy s’est-il glissé dans la peau du super méchant ? (VIDEO)

Au départ, la production de Venom a pensé couvrir Tom Hardy de capteurs et lui faire jouer le super-vilain en performance capture. Mais rapidement, l’équipe en charge des effets spéciaux réalise que le procédé ne fonctionne pas. Pourquoi ? Parce que la technique de motion capture sous entend que les capteurs placés sur le visage de l’acteur épousent les traits du personnage qui sera par la suite ajouté numériquement. Chose impossible dans le cas du symbiote Venom, sorte d’alien de taille gigantesque, à l’apparence visqueuse et à la langue très très pendue.

⋙ Tom Hardy (Venom) : "Je n'ai jamais vraiment été attiré par les super-héros !" (VIDEO)

Pas de motion capture, pas de masque non plus pour Tom Hardy : "J’avais une oreillette pour que je puisse entendre les dialogues de Venom. Et me disputer avec moi-même. Les ingénieurs du son m’envoyaient les répliques de Venom dans l’oreillette. J’y réagissais en direct. Mais pour le reste, il a fallu tout imaginer. Le spécialiste des effets visuels a bidouillé sur son ordinateur pour en faire sortir le monstre !" On a donc droit à un Venom tout numérique… et un Tom Hardy toujours aussi sexy !

⋙ Venom : connaissez-vous bien les redoutables méchants des films Marvel ? (Quiz)

Venom, un film à découvrir sur Canal+

Retrouvez cet article sur Télé-Loisirs

Spin-off de Demain nous appartient : on connaît enfin le titre… et la date de lancement ! Stéphane Plaza dévoile son recrutement...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !