En juillet 1996, James Cameron débute la réalisation d'un film sur les dernières heures du paquebot mythique, à travers l'histoire d'amour de deux passagers : une bourgeoise et un vagabond, campés par Kate Winslet et Leonardo DiCaprio…

Les abysses comme prélude…

Lors de ses recherches pour le tournage de son film « sous-marin » Abyss (1989), James Cameron avait été fasciné par les technologies utilisées pour filmer l’épave du Titanic. "Je me suis demandé si on ne pourrait pas intégrer, dans un film, ce que l’on sait maintenant de ce qui s’est passé cette nuit-là, et créer une histoire qui ferait des allers et retours entre le présent et le passé, explique-t-il. J’avais aussi envie de raconter une histoire d’amour."

Briser la glace

La première séquence tournée par James Cameron fut celle de Rose, interprétée par Kate Winslet, allongée nue sur un sofa, posant pour Jack, qui réalise son portrait. Bien qu’intimidée à l’idée de devoir faire cette scène, Kate Winslet n’a pourtant pas hésité à se déshabiller devant son partenaire, Leonardo DiCaprio… médusé. En quelques secondes, l’actrice a ainsi brisé la glace. Mais au moment de tourner la scène, l’acteur, troublé, n’a pu s’empêcher de bafouiller. "Allongez-vous sur le lit… heu, je veux dire le sofa…", lance-t-il. Un petit « couac » très naturel, que Cameron a gardé au montage.

Une réplique devenue culte

"I’m the king of the world !" (« Je suis le roi du monde ! ») Cette

... Lire la suite sur Télé 7 jours

Pourquoi nous donnons le bilan de compétence pour seulement 0€ – Ce n’est pas une erreur de prix ! Cliquez ici pour en savoir plus >