Ce soir sur Arte, Daniel Day-Lewis est un prospecteur sans foi ni loi dans There Will Be Blood de Paul Thomas Anderson. C'est l'un des derniers rôles de l'acteur britannique qui a arrêté sa carrière en 2017.
There Will Be Blood (Arte) : pourquoi Daniel Day-Lewis a t-il arrêté brutalement sa carrière ?

Pour tous les amoureux du cinéma, cette annonce avait fait l'effet d'une bombe. En effet, véritable légende du 7e art, l'acteur Daniel Day-Lewis avait choisi en 2017 de mettre fin à sa carrière. A 60 ans et après près de 40 ans passés sous le feu des projecteurs, il avait décidé qu'il ne foulerait plus désormais les plateaux de tournage. "Daniel Day-Lewis ne travaillera plus en tant qu'acteur. Il est infiniment reconnaissant envers tous ses collaborateurs et le public depuis tant d'années. Il s'agit d'une décision personnelle et ni lui, ni ses représentants ne feront de commentaires sur ce sujet", avait alors déclaré Leslee Dart, l'agent de l'acteur, dans un communiqué relayé par le magazine Variety. Une décision brutale qui ne vient pas de nulle part : comédien exigeant, Daniel Day-Lewis s'était fait de plus en plus rare au fil des années. Après le tournage de The Boxer en 1997, il avait déjà fait une pause de cinq ans avant de retrouver le chemin des plateaux sous la direction de Martin Scorsese dans Gangs Of New York.

Dès lors, il n'avait choisi que des projets de grande envergue comme Lincoln ou de rares personnes en qui il a une totale confiance comme le réalisateur Paul Thomas Anderson ou sa femme Rebecca Miller, avec qui il tourne The ballad of Jack and Rose en 2005. Mais en 2017, après une nouvelle prestation éblouissante dans Phantom Thread, dans lequel il incarne un couturier en panne d'inspiration, l'acteur annonce sa retraite...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >