Ce mercredi, dans son JT de 13h, Jean-Pierre Pernaut a fait part de son incompréhension après la dégradation d'une statue de Colbert, taguée devant l'Assemblée nationale.
Statue de Colbert dégradée : la colère froide de Jean-Pierre Pernaut, "On ne sait pas trop pourquoi..."

C'est l'une des conséquences de l'affaire George Floyd aux Etats-Unis. En plus des violences policières, de nombreux citoyens et associations veulent dénoncer et mettre en lumière le passé esclavagiste américain. Notamment en déboulonnant ou dégradant certaines statues de figures historiques, aujourd'hui controversées. Des actes qui ont depuis traversé l'Atlantique et se multiplient en Europe. Les représentations de Christophe Colomb (accusé de génocide à son arrivée sur le nouveau continent), de Churchill (taxé de racisme), de Gallieni (militaire et administrateur colonial) ou encore de Colbert sont ainsi prises pour cible. Notamment en France.

La statue de Colbert taguée

L'ancien ministre de Louis XIV (1619-1683) se voit reprocher le Code noir de 1685, dont il fut l'un des initiateurs. Celui-ci légiférait et régissait l'esclavage dans les colonies françaises. Sa statue, positionnée devant l'Assemblée nationale, a ainsi été taguée mardi 23 juin par un militant de la "Brigade antinégrophobie" qui a expliqué son geste dans une vidéo postée sur Twitter : "Ce qui est interdit, c'est le racisme ! Cet homme-là fait l'apologie de la négrophobie !" L’inscription "Négrophobie d'Etat" a depuis été masquée et nettoyée et le militant interpellé.

L'incompréhension de Jean-Pierre Pernaut

Un sujet évoqué, en brève, ce mercredi 24 juin par Jean-Pierre Pernaut dans son JT de 13h de TF1. Jamais avare de petites piques ou de petites remarques, le...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !