La ministre des Sports évoque auprès de Closer sa mission contre les agressions sexuelles dont sont victimes de nombreuses champions en herbe, et se souvient de certaines scènes choquantes du temps où elle était une star de la natation.
Roxana Maracineanu : "Quand vous partez en stage, il peut y avoir des dérives"... L'ancienne nageuse dévoile les abus de certains entraineurs

Le malaise couvait depuis des années dans différentes disciplines, mais c'est par l'ancienne star de la glace Sarah Abitbol que le scandale a éclaté. L'ancienne patineuse artistique française a dénoncé les actes et agressions sexuelles ont elle a été victime de la part de son ex-entraîneur, Gilles Beyer. S'en est suivie une rivière de déclarations et d'accusations de toutes parts, les sportives trouvant finalement le courage de briser l'omerta sur des pratiques cruelles et abominables qui auraient eu tendance à se généraliser dans la formation des sportifs de haut niveau. De nouveau interrogée sur cette affaire ayant fait grand bruit en début d'année par nos confrères de Closer, la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, entend faire preuve de fermeté à l'égard de ces coachs qui franchissent la limite. Elle tonne notamment à l'adresse de ceux qui se couvrent trop souvent derrière la Justice : "Je ne veux plus entendre des présidents de fédérations me répondre : 'Tant qu'aucune peine n'a été prononcée, je fais jouer la présomption d'innocence.' C'est indéfendable. Notre mission première, c'est la protection des publics. Les familles doivent pouvoir confier leur enfant, ce qu'elles ont de plus cher au monde, en toute sécurité affective, morale, physique".

"Des entraîneurs humilient des athlètes face caméra"

Surtout, l'ancienne nageuse ne cache pas avoir été elle-même témoin de scènes très dérangeantes, lorsqu'elle concourait aux...