Désormais ministre de la Culture, Roselyne Bachelot ne pourra plus occuper ses multiples chroniques à la radio et à la télévision. Ce qui a rendu un peu triste David Pujadas, avec qui elle travaillait !
Roselyne Bachelot ministre : "Prends soin de toi !" lance David Pujadas à son ancienne collègue

Roselyne Bachelot aux Grosses Têtes, qui l'avaient d'ailleurs vue ministre avant tout le monde, c'est fini. Roselyne Bachelot intervenant sur les plateaux de LCI, ou de C à Vous, entre autres, c'est aussi fini. L'ex-ministre de la Santé de Nicolas Sarkozy a retrouvé un maroquin ce lundi soir, en devenant la nouvelle ministre de la Culture d'Emmanuel Macron. Une entrée surprise au gouvernement, où elle aura la tâche de faire oublier les critiques contre son prédécesseur, Frank Riester, et de remettre en branle un ministère sévèrement touché par la crise sanitaire.

"Ouh la la... le visage ravagé de Stéphane Le Foll, par exemple, fait pitié..."

Si cette nomination a été une telle surprise, c'est en partie parce que Roselyne Bachelot, depuis sa retraite politique en 2012, ne semblait vraiment pas avoir envie de rempiler, et ne cessait d'affirmer que jamais elle ne voudrait retourner dans l'arène. Comme il y a à peine plus d'un mois, sur RTL, où elle avait crié au "cauchemar" à l'idée de réintégrer un gouvernement. Mais ça n'avait pas été sa seule sortie, comme l'a rappelé l'équipe de David Pujadas sur LCI ce lundi soir. Pour l'occasion, les journalistes de la chaîne info ont ressorti une interview d'elle datant de 2016, face à Arlette Chabot. "Quand je vois les visages ravagés des ministres actuels, je me dis ouh la la... le visage ravagé de Stéphane Le Foll, par exemple, fait pitié..."

"Roselyne, prends soin de toi !"

Un franc-parler qui...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !