Le chanteur R Kelly, dans le collimateur de la justice depuis de nombreuses années, a été reconnu coupable de traite d'êtres humains et de crimes sexuels.
R Kelly reconnu coupable de nombreux crimes sexuels : le chanteur condamné à 30 ans de prison

Un procès qui risque de faire date dans l'histoire. Plusieurs mois après avoir été reconnu coupable, le tribunal fédéral de Brooklyn vient de prononcer la peine que devra purger le chanteur R. Kelly, connu notamment pour son tube I Believe I Can Fly. Le verdict est tombé, neuf mois après avoir été reconnu coupable de crimes sexuels, il a été condamné à 30 ans de prison. Il risquait la prison à vie, tandis que le parquet new yorkais avait requis au moins 25 années d'emprisonnement. A l'énoncé du verdict, l'artiste n'a pas dit un mot, annonce l'AFP.

Une entreprise criminelle et sexuelle

R. Kelly était en détention provisoire depuis son procès, alors qu'il lui était reproché plusieurs crimes, dont celui d'extorsion, d'exploitation sexuelle de mineur, d'enlèvement, de corruption et de travail forcé entre 1994 et 2018. Le procès, qui avait duré six semaines, avait marqué l'opinion américaine ainsi que la communauté noire, notamment en raison des crimes commis et des révélations autour du système de traite d'êtres humains orchestré par le chanteur. Neuf femmes et deux hommes avaient ainsi témoigné contre lui, mettant au jour l'étendue de l'entreprise criminelle de l'artiste de 52 ans. Le justice lui reprochait d'exploiter sexuellement des jeunes femmes, dont certaines étaient mineures au moment des faits. R. Kelly a toujours nié les faits, tout en restant mutique, notamment lors de l'énoncé de sa culpabilité.

Un "danger" pour la...