Le fils successeur de Rainier III a célébré ses 15 années sur le trône de la Principauté. Dans un documentaire de la BBC lui étant en partie consacré, on découvre que son staff lui a donné un petit sobriquet qui en dit long..
Prince Albert II Monaco : son personnel au Palais l'affuble d'un surnom sans détour

En quinze années de règne, il est clair que le prince Albert II n'avait jamais eu à faire à une telle situation. Comme bon nombre de chefs d'Etat, de monarques ou de dirigeants de principauté, celui qui a pris la succession de son papa, Rainier III, en avril 2005, a dû rester scrupuleusement confiné dans son Palais pendant le pic de la crise du Covid-19. Une pandémie mondiale qui ne l'a franchement pas épargné puisqu'il a lui-même été contaminé, sans que son cas soit répertorié dans les formes graves de la maladie heureusement. Plus tard, après avoir été remis sur pied, il a décrété une baisse drastique sur les dépenses du Palais, englobant 40% de sa dotation personnelle. Une mesure pour épargner les habitants et commerçants du célèbre rocher d'un déficit insurmontable. Mais c'était aussi une question d'image. Et d'image, il en est souvent question quand l'on est place à son rang. En l'occurrence, Albert jouit d'un fort capital sympathie avéré, dans et à l'extérieur des murs où sont prises ses décisions.

"C'est vraiment un chef d'Etat"

Le staff qui travaille autour du mari de la princesse Charlène serait totalement conquis par ses méthodes et sa personnalité aussi chaleureuses que justes. Dans un récent documentaire intitulé Inside Monaco : Playground of the Super Rich, diffusé sur la BBC et relayé par plusieurs titres phares de la presse britannique, l'on apprend que le personnel l'affuble d'un surnom. Plus qu'un prince, il est...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !