Malgré toutes ses tentatives, Laurent Ruquier n'a pas réussi à décrocher l'interview de Brigitte Macron, pour la première de la saison d'On est en direct sur France 2… Voici pourquoi.
Pourquoi Laurent Ruquier n’a pas réussi à inviter Brigitte Macron pour la première d’On est en direct

La nouvelle saison d'On est en direct a commencé en grande pompe… mais pas comme l'aurait espéré Laurent Ruquier. Pour cette deuxième année du talk-show du samedi soir sur France 2, le célèbre présentateur a été rejoint par Léa Salamé, de quoi muscler les interviews, notamment lorsqu'il s'agit de politique, à l'approche de la présidentielle. Premier invité de marque : le Premier ministre Jean Castex. Mais l'animateur-producteur visait encore plus fort et souhaitait que Brigitte Macron soit en plateau ce soir-là… Une petite déception.

Nos confrères du Parisien, dévoilent dans l'édition de ce mercredi 15 septembre, que Laurent Ruquier aurait effectivement fait des pieds et des mains pour décrocher l'interview de la première dame, se déplaçant même jusqu'à l’Élysée pour tenter de la convaincre. Le courant est bien passé entre les deux interlocuteurs : "Lors de cette rencontre, Brigitte lui a dit qu’elle l’aimait bien", rapporte un proche au quotidien. Puis l'épouse d'Emmanuel Macron a exposé ses désidératas : "Si elle venait, c’était à condition de parler d’une de ses actualités de première dame, type les Pièces jaunes", aurait-elle demandé, visiblement un peu gênée d'aborder certains sujets. Mais c'est une autre de ses conditions qui allait finalement rendre l'entretien impossible : "Elle lui a aussi confié qu’elle ne se sentait pas à l’aise avec le direct, que ça serait forcément enregistré." Délicat, lorsque...

Vous aussi participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >