En début de semaine, Bernard Montiel avait raconté le conflit qui l'opposait à TF1 depuis son renvoi il y a près de 18 ans. Ce 27 mai, le chroniqueur, effondré et se sentant coupable, révélait qu'un clip au profit des enfants victimes d'inceste avait été refusé par la chaîne. De quoi faire réagir Cyril Hanouna.
Polémique Bernard Montiel : le geste de Cyril Hanouna pour le réconforter (VIDEO)

Il y a quelques jours, le chroniqueur de C que du kif Bernard Montiel a raconté son conflit avec son ancien employeur TF1. Alors qu’il sentait qu’on souhaitait le remplacer - alors que lui voulait perdre son étiquette d’animateur de divertissement - le présentateur avait craché son venin contre ses collègues et avait ainsi poussé la chaîne à le renvoyer. "On parlait de famille, il n'y avait pas de famille, tout était bidon et violent, les rapports étaient totalement méprisables", avait-t-il confié ce mardi. Et les suites de cette expérience professionnelle ne s’étaient guère mieux passées, d’après "les coups de pression de ce cher Etienne Mougeotte et de l'ensemble de la Direction à l'époque", qu’a évoqués Bernard Montiel.

"On continuera à diffuser le clip"

Malheureusement, ces propos ne sont visiblement pas passés inaperçus du côté de la première chaîne. Alors qu’il était impliqué dans un clip au profit de l'association SOS Inceste et violences sexuelles, Bernard Montiel, effondré, avait expliqué apprendre ce mercredi le refus de la direction de TF1 de diffuser ce dernier. Inquiet que cette décision ait un lien avec ses déclarations de la veille à l'encontre du groupe qui l'a autrefois employé, le chroniqueur de C'est que du kif avait fondu en larmes en direct. Suite à sa réaction à l’antenne, Bernard Montiel a expliqué, ce jeudi, avoir reçu des dizaines de messages de soutien de téléspectateurs.

Et le soutien...