Avant son ouverture en 1986, le musée d'Orsay, qui accueille 4 millions de visiteurs par an, a été une gare ferroviaire high-tech.
Orsay, les grandes métamorphoses (RMC découverte) : Les secrets d'une gare devenue muséeabacapress

LES ORIGINES

Édifiée à la place de l’ancien palais d’Orsay, incendié en 1871 pendant la Commune de Paris, la gare fut construite en deux ans, afin de recevoir les visiteurs de l’Exposition universelle de 1900. Plus de 12 000 tonnes de métal ont été nécessaires à sa construction, contre 7 300 pour la tour Eiffel. Sa nef atteint 32 m de haut, presque autant que la cathédrale Notre-Dame (33 m).

UN ÉQUIPEMENT FUTURISTE

Afin d’emprunter le tunnel reliant la gare d’Austerlitz à celle d’Orsay, sans enfumer les voyageurs, la Compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans y fait rouler les premières locomotives électriques de France. La gare, elle-même entièrement éclairée à l’électricité, est dotée d’un système révolutionnaire de tapis roulants inclinés, préfigurant ceux des futurs aéroports.

À lire également

Les Secrets du château de Chenonceau (RMC découverte) : A la découverte d'un des trésors des châteaux de la Loire

PIÈGE À SON

Laissé à l’abandon juste avant la Première Guerre mondiale, le bâtiment est entièrement restauré au début des années 80 pour y abriter le musée actuel, inauguré en 1986 par le Président François Mitterrand. Le calme qui y règne fait oublie

... Lire la suite sur Télé 7 jours

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !