Christophe Hondelatte compte parmi les premiers animateurs à avoir mis en lumière les faits divers à la télévision. Invité de C à vous, il a poussé un coup de gueule sur leur traitement par les chaînes info, craignant une nouvelle Affaire Grégory.
"On retombe dans les travers de l'affaire Grégory", le coup de gueule de Christophe Hondelatte sur le traitement des faits divers par les chaînes info (VIDEO)

Faites entrer l'accusé compte parmi les premières émissions à avoir mis en lumière des faits divers à la télévision. C'est Christophe Hondelatte qui a d'abord présenté l'émission sur France 2, avant de passer la main à Frédérique Lantieri. Son style inimitable et son blouson de cuir ont marqué les téléspectateurs, tout comme les nombreuses affaires évoquées dans l'émission. L'animateur officie depuis sur Europe 1 avec Hondelatte raconte. Une émission désormais adaptée en bande-dessinée. Le présentateur était l'invité de C à vous ce jeudi 17 juin pour évoquer ce nouveau projet. Mais à la demande d'Anne-Elisabeth Lemoine, il est d'abord revenu sur le fait divers qui fait la une des médias depuis quelques mois, la disparition de l'infirmière tarnaise, Delphine Jubillar.

Une affaire qu'il ne souhaite pas évoquer dans l'immédiat dans l'émission, comme il l'a expliqué. Il a dénoncé la dérive médiatique qui entoure désormais ce genre de cas. "Parce que moi, j'aime bien quand une vérité judiciaire est posée. Et que c'est à ce moment-là, c'est à dire après le procès d'assises, qu'on peut dire la vérité d'une histoire. Je ne veux pas taper sur les chaînes d'info continue, parce que d'abord c'est un exercice facile, et par ailleurs c'est un phénomène mondial. Il faut faire avec. Mais moi, je les incite beaucoup à la prudence", a-t-il averti. "On ne sait rien de ce qui se dit pendant cette garde-à-vue (celle du mari de Delphine...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >