Novak Djokovic a retrouvé la rétention administrative en Australie ce samedi 15 janvier 2022, après l'annulation de son visa pour la deuxième fois par les autorités.
Novak Djokovic de retour en détention administrative en Australie avant son audience

Retour en rétention pour Novak Djokovic ! Le tennisman, numéro 1 mondial, qui refuse de se soumettre aux obligations imposées par la lutte contre la pandémie du Covid-19, est toujours à Melbourne où son espoir de participer à l'Open d'Australie, tournoi central du Grand Chelem 2022, s'amoindrit de jour en jour. Il avait déjà été bloqué dans un hôtel, début janvier, à défaut de pouvoir présenter un pass sanitaire valide. Car Novak Djokovic refuse de présenter tout type de document sanitaire à jour. Contre la vaccination, Novak Djokovic n'a cependant pas vraiment déclaré qu'il ne s'était pas fait vacciner. Il serait juste contre le fait d'exposer sa vie privée. Mais les autorités australiennes ne voient pas les choses du même oeil. Elles estiment que la présence de Novak Djokovic sur le sol australien est susceptible d'"encourager le sentiment anti-vaccination".

Vendredi 14 janvier, le ministre de l'Immigration australien a décidé d'annuler le visa de Novak Djokovic pour la deuxième fois, mais a fait savoir que le sportif ne sera pas reconduit à la frontière tant que la justice n'aura pas rendu sa décision définitive. D'ici là, Novak Djokovic doit cependant attendre la sentence en rétention administrative, comme l'a indiqué un représentant du gouvernement. Ce samedi 15 janvier, le tennisman est donc retourné au Park Hotel de Melbourne, le centre de rétention où il avait séjourné du 6 au 10 janvier. Il y restera au moins jusqu'à...

Besoin de faire le point sur votre suite de carrière ? Ou de créer votre entreprise ? Découvrez notre formation prise en charge à 100% par l'état >