ARCHIVE. Dans Ni une, ni deux, l'actrice se régale à incarner des jumelles à l'opposé l'une de l'autre. Nous avions rencontré l'actrice en 2019 lors de la sortie du film..
Ni une, ni deux (Canal+) Mathilde Seigner : "Le plus compliqué, c’est de se donner la réplique à soi-même"

Dans cette comédie, vous campez non pas un, mais deux personnages. Un sacré défi!

Mathilde Seigner : Julie est une actrice capricieuse, et Laurette, une coiffeuse solaire et sympathique. Elles sont bien dessinées. Le plus compliqué, c’est de se donner la réplique à soi-même. Le matin, je jouais l’une, et l’après-midi, je jouais l’autre. De quoi devenir un peu fou.

Dans une scène, vous chantez du Sylvie Vartan. D’où vous vient ce talent d’imitatrice ?

Mes cordes vocales me permettent de prendre la voix d’à peu près n’importe qui. Et ce, depuis très jeune. J’ai d’ailleurs rencontré Laurent Gerra (son ancien compagnon, ndlr) lors d’une émission où lui faisait Johnny, et moi, Sylvie. Mes imitations préférées sont Sophie Marceau et Isabelle Adjani. Elles cartonnent dans les dîners ! Mais, je ne cherche pas à exploiter ce don, donc je ne peux pas l’utiliser sur commande.

À lire également

Mathilde Seigner en couverture de Télé 7 Jours : “Il y a quelque chose de sanguin, chez moi”

Julie expérimente les injections dans les lèvres. La chirurgie esthétique, vous en pensez quoi ?

J’ai essayé une fois le Botox. Aucun intérêt : l’effet a disparu en deux mois. Je ne me l

... Lire la suite sur Télé 7 jours