Certaines chaînes ont entamé un grand nettoyage dans leurs grilles de programmes pour la rentrée. Quelques émissions emblématiques du PAF font les frais de ce chamboulement...
Source : France 2Capture vidéo

France 2 met fin à deux émissions historiques

A la rentrée 2019, deux émissions historiques vont disparaître de la grille des programmes de France 2. La première, Motus, un jeu qui est à l'antenne depuis 29 ans. La seconde, C'est au programme, un magazine qui existe depuis 21 ans.

Depuis 1990, Motus fait les beaux jours de France 2. "Le jeu rassemble 600 000 téléspectateurs en moyenne depuis septembre dernier, soit 15% du public présent devant la télévision, ce qui fait de France 2 le leader sur cette case de fin de matinée", indique Europe 1. Adapté du jeu américain Lingo, Thierry Beccaro était loin de se douter du succès et de la longévité du programme. "C’est d’autant plus inespéré que cette émission, lancée voilà plus de 20 ans, ne devait durer qu’un été", a-t-il déclaré au magazine Première.

Dans une interview au Parisien publié le lundi 6 mai, Thierry Beccaro annonce qu'il quitte la présentation du jeu à la fin de la saison. "Je ne voulais pas devenir le vieux présentateur de Motus", s'est-il justifié. Alors qu'il imaginait sa succession, l'animateur n'a en revanche pas prévu que l'émission s'arrêterait après son départ. En effet, Takis Candilis, directeur général délégué à l'antenne et aux programmes de France Télévisions, a annoncé au Parisien mettre un terme au jeu. "Il y a en tout neuf jeux sur France 2 et France 3. C'est trop !", justifie le numéro 2 de France Télévisions. En interne, la direction et les salariés estiment qu'un nouvel animateur n'aurait pas résolu le problème du programme qui ne serait plus assez moderne.

A l'antenne depuis 1998, C'est au programme ne reviendra pas également à la rentrée, a révélé Le Parisien le 13 mai dernier. Sophie Davant a fait part de son "immense tristesse". "C'est une émission qui a une longévité exceptionnelle, c'est un rendez-vous d'accueil sympathique et qui marche. Depuis deux semaines, nous battons des records d'audience. C'est donc la fin d'une belle aventure", confie l'animatrice. "Il s’agit de mieux harmoniser l’offre globale de France Télévisions en matière de magazine traitant de la vie quotidienne, de la consommation et de l’actualité culturelle, tout en préservant l’appétence du public pour ces thématiques", explique une source proche de la production au quotidien. Selon 20 minutes, Télématin, diffusé chaque matin avant C'est au programme, devrait être amenée à traiter davantage de sujets de vie quotidienne et de consommation à la rentrée.

En replacement de Motus et de C'est au programme, des rediffusions de la série Un si grand soleil seraient envisagées.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.