La plus grande légende du doublage français, Roger Carel, nous a quitté le 11 septembre, à l'âge de 93 ans, rapportent nos confrères du Parisien. Hommage à un génial acteur qui fut la voix officielle d'Astérix dans ses adaptations animées mais aussi celle de nombreux personnages mythiques.
Mort de Roger Carel, grand acteur de doublage et inoubliable voix d'Astérix

Roger Carel voit le jour le 14 août 1927 à Paris. Placé par ses parents dans une institution religieuse, il pense d’abord devenir prêtre. Pourtant, au séminaire, il réalise que ce n’est pas sa vocation. Il entre ensuite dans une école d’ingénieurs du Quartier latin mais la quitte au bout de quelques mois. En vérité, le jeune homme a envie de faire du théâtre. Il fréquente le Cours Simon, où il croise Michel Piccoli, et suit une formation en art dramatique. À l’âge de 22 ans, il débute une grande carrière sur les planches, récitant les textes des plus grands dramaturges (Shakespeare, Molière, Alexandre Dumas) et travaillant avec des metteurs en scène et acteurs de renom comme François Perrier, Peter Ustinov, Robert Hossein, Pierre Mondy, Jean Poiret et Michel Serrault. En dehors de la scène et du cabaret, on l’aperçoit aussi au cinéma, cantonné dans des seconds rôles, et on l’entend beaucoup sur les ondes.

Une voix inimitable

Un soir de 1957, un homme se rend dans sa loge du théâtre Fontaine, à la fin d’un spectacle, et lui demande s’il serait intéressé par faire du doublage. Carel accepte la proposition et prête sa voix à Peter Lorre dans La belle de Moscou. Il prend goût à l’exercice. Et consacre, par la suite, toute sa vie à cette discipline ! Il est remarqué par Goscinny et Uderzo, qui lui confient la voix régulière de leur héros Astérix, d’abord dans un feuilleton radiophonique, puis dans tous les longs...

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !