Le jeudi 1er avril, Patrick Juvet a été retrouvé mort à son domicile. Alors que les premiers résultats de l'autopsie viennent de tomber, un proche pense que le chanteur s'est "laissé mourir".
Mort de Patrick Juvet : le chanteur se serait "laissé mourir de désespoir"

Patrick Juvet nous a quittés le 1er avril à seulement 70 ans. Inquiet de ne pas avoir de nouvelles du chanteur, son agent, Yann Idoux, a demandé à un ami de passer le voir dans son appartement à Barcelone, mais il était trop tard. Une autopsie a alors été pratiquée afin de déterminer les causes du décès. Ainsi, ce mercredi 7 avril, l’AFP explique que "selon les premiers éléments de l’autopsie, le chanteur a été emporté à l’âge de 70 ans par un arrêt cardiaque". Face à cette tragédie, un proche de Patrick Juvet s'est confié à Paris Match, en kiosques ce jeudi, sur la santé mentale du chanteur, très fragile à cause de la crise sanitaire.

L'autopsie révèle que le cœur de Patrick Juvet s'est arrêté brutalement de battre. Néanmoins, le chanteur était déjà très déprimé à cause de la crise sanitaire : "Plus de sorties, plus de restos ni de concerts : j’en ai marre d’être enfermé, isolé", confiait-il à son entourage. Comme pour beaucoup de personnes, la vie sociale du chanteur en a pris un coup. Pour Michel Algay, son ami et producteur de la tournée Âge tendre, la conjoncture actuelle a lentement tué l'interprète d'Où sont les femmes ? : "Il ne s’est pas suicidé, mais s’est laissé mourir de désespoir", déclare-t-il à Paris Match avant de poursuivre : "Le Covid l’a tué à petit feu."

Il y a trois ans, Patrick Juvet a perdu sa mère. Anéanti, l'homme installé en Espagne, s'était remis à boire : "Depuis la...

Gonfler votre vélo, voiture, moto, ballon en quelques minutes !