Nommé ministre de la Justice sous la présidence de Jacques Chirac, Pascal Clément est décédé des suites d'une infection pulmonaire, dimanche 21 juin. Il avait 75 ans.
Mort de Pascal Clément : l’ancien ministre de Jacques Chirac s’est éteint à 75 ans

Le monde politique est en deuil. Dimanche 21 juin, l’ex-ministre de la Justice Pascal Clément s’est éteint à l’âge de 75 ans. Une triste nouvelle annoncée par sa famille à l’AFP. "Ce matin, dimanche 21 juin, l’ancien garde des Sceaux et ancien député de la Loire est décédé à Paris, à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière, d’une infection pulmonaire", ont fait savoir ses proches, précisant qu’il avait été testé négatif au Covid-19. Après avoir exercé la profession d’avocat à la Cour d’appel de Paris et celle de juge à la Haute Cour de justice, Pascal Clément a été nommé garde des Sceaux par Jacques Chirac en 2005. Président du conseil général de la Loire entre 1994 et 2008, il a également présidé la commission des lois de l’Assemblée nationale entre 2002 et 2005.

Le monde politique lui rend hommage

Depuis l’annonce de la disparition de Pascal Clément, une pluie d’hommages s’est abattue sur les réseaux sociaux. "Il m’accueillit comme jeune députée à la commission des lois. Quand il fut nommé garde des Sceaux, nous avons mis en place ensemble le dispositif 'Alerte enlèvement' qui a sauvé tant de jeunes enfants !", a écrit Valérie Pécresse sur Twitter. "Fin juriste, très cultivé et élu de terrain, mon prédécesseur au ministère de la Justice était un homme de conditions qui oeuvra beaucoup pour les Français", a réagi Rachida Dati. Jean-Pierre Raffarin a quant à lui salué la mémoire d’"un...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !