Dans ce nouvel extrait de L'Interview sans filtre de Télé-Loisirs, Antoine de Caunes évoque le mouvement #MeToo alors que sa fille Emma de Caunes avait accusé Harvey Weinstein d'agression sexuelle.
#MeToo : Antoine de Caunes "très étonné que le cinéma français ait sorti aussi peu d'histoires douteuses" (VIDEO)

Elle fut l'une des victimes françaises d'Harvey Weinstein, à prendre la parole. En 2017, l'actrice Emma de Caunes prenait la parole dans les colonnes du New Yorker en détaillant l'agression sexuelle qu'elle avait subie de la part de l'ancien tout-puissant producteur américain dont le procès vient de s'ouvrir à New-York. De passage cette semaine dans L'Interview sans filtre de Télé-Loisirs, son père Antoine de Caunes a accepté de s'exprimer sur le avant/après permis par le mouvement #MeToo. Indirectement concerné, celui qui avait ouvertement insulté Harvey Weinstein sur le plateau de Bonsoir (Canal+) en juin 2019, se félicite de son ampleur mais décoche quelques flèches...

Le cinéma français trop frileux ?

"On ne reviendra pas en arrière. Cette parole qui s'est libérée, elle essaime, elle circule. Pas assez rapidement à mon goût... Je suis très étonné par exemple que le cinéma français ait sorti aussi peu d'histoires douteuses... alors qu'on est un pays où on tourne beaucoup" ironise ainsi Antoine de Caunes. En France, il a en effet fallu attendre le témoignage glaçant d'Adèle Haenel en novembre 2019 pour que le 7ème Art entame son auto-critique. L'animateur de Popopop sur France Inter ne comprend pas trop cette frilosité tricolore : "Je ne sais pas, je pense qu'on est dans un pays latin à la fois tactile et puis où cette tradition on l'a encore vu récemment avec l'affaire Gabriel Matzneff où il y a plein de choses qui sont tolérées et...