Martin Weill sera de retour ce mardi 11 février sur TMC pour un nouveau numéro de son magazine, consacré cette semaine au tourisme de masse.
Martin Weill évoque son rapport à la célébrité : "Je bosse beaucoup à l'étranger et je suis rarement là, donc ça me protège"

Ce mardi 11 février, à partir de 21h15 sur TMC, Martin Weill sera aux commandes d'un nouveau numéro de son magazine qui, cette semaine, se penchera sur la question du tourisme. Le journaliste, au travers de plusieurs reportages du Cambodge à la Thaïlande, s'interrogera notamment pour savoir s'il faut tout simplement interdire le tourisme de masse, étant donné l'impact négatif que cela a sur l'environnement et sur certaines populations locales. Dans une interview accordée à nos confrères de TV Mag, Martin Weill explique que "95% des touristes se rendent sur 5% de la planète". "Le tourisme a un impact direct sur l'environnement, la cruauté animale et le patrimoine" explique le journaliste.

Un constat alarmiste mais qui n'empêche pas Martin Weill de rester positif. "Je suis un optimiste et j'invite tout le monde à l'être. Ce n'est pas parce qu'on dénonce une réalité alarmante qu'il faut être alarmiste. Le jour où je penserai que le monde est foutu, j'arrêterai ce métier, assure le reporter. Je suis quelqu'un qui doute beaucoup. Je peux parfois passer des nuits blanches, mais je pense que c'est bien. Un journaliste impartial, je ne suis pas sûr que ça existe. Le but est d'essayer d'être juste et d'avoir le sentiment d'être en accord avec les réalités que l'on dépeint".

"Je bosse beaucoup à l'étranger et je suis rarement là, donc ça me protège"

Après avoir pris ses distances avec Quotidien, où il ne revient que ponctuellement, l'ancien...

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.