Disponible sur Disney+, M. Popper et ses pingouins soulève une question, ô combien cruciale : Jim Carrey a-t-il tourné avec des vrais pingouins dans le film de Mark Waters ? Eléments de réponse.
M. Popper et ses pingouins (Disney+) : Jim Carrey a t-il tourné avec de vrais animaux ?

En 2011, Mark Waters adaptait à l'écran le classique de la littérature enfantine écrit par Richard et Florence Atwater : M. Popper et ses manchots (Mr. Popper's Penguins en version originale). Si le titre français du film a pâti d'une erreur de traduction – "penguin" est un faux ami qui signifie en réalité "manchot", M. Popper et ses pingouins s'est imposé comme une comédie familiale très réussie, avec un Jim Carrey au top dans la peau d'un quadragénaire dont la vie rangée bascule le jour où il accueille chez lui un manchot à la suite du décès de son père, explorateur polaire. S'ensuit une série de situations toutes plus cocasses les unes que les autres.

A la vue du long-métrage, une question nous vient forcément en tête : les manchots sont-ils de vrais animaux ou ont-ils été recréés numériquement ? Les deux ! Jim Carrey a tourné avec de vrais manchots et d'autres ont été rajoutés en images de synthèse, sous la supervision de Blondel Aidoo qui avait déjà fait ses preuves sur des films comme Minority Report ou Benjamin Gates et le trésor des Templiers.

C'est la compagnie Birds & Animals Unlimited, très réputée à Hollywood, qui a été engagée pour trouver les manchots du film avec l'aide de Scott Drieschman, spécialiste en la matière. Une grande première pour lui et un challenge de taille, comme il l'a expliqué à l'époque : "Il existe dix-sept espèces de manchots, et pour ce film j'ai choisi les manchots papous. C'est la...

Pourquoi nous donnons le bilan de compétence pour seulement 0€ – Ce n’est pas une erreur de prix ! Cliquez ici pour en savoir plus >