L'épisode 2 de Loki, la série de Disney Plus, introduit la notion de voyage dans le temps, mais surtout contient une révélation de poids sur le roi de la malice.
Lok, épisode 2 sur Disney+ : voyage dans le temps et multiples versions de Loki… Cette théorie des fans qui changera votre façon de regarder la série

Marvel Studios et Disney ont signé deux succès retentissants avec WandaVision et Falcon et le Soldat de l'Hiver. C'est devenu une tradition, les fans de la MCU (Marvel Cinematic Universe), ont pour habitude de réfléchir à des théories diverses à partir des détails disséminés dans chaque épisode. Loki (Tom Hiddleston, au sommet de son art dans le premier épisode) ne fait pas exception à la règle. La nature même de la série à voir sur Disney+ est propice à ce jus de crâne ludique. Loki a rompu la chronologie, créant de multiples réalités parallèles. Après nous avoir fait découvrir les arcanes administratives de la TVA (Time Variety Authority), le second épisode de la première saison introduit la notion de voyage dans le temps à la rencontre des différentes versions de Loki.

Car le dieu de la Malice, qui apparaît sous de multiples formes selon les dimensions où il se cache, est Gender fluid (personne dont le genre oscille entre la masculinité et la féminité). Une multiplicité de genres qui plaît à son interprète Tom Hiddleston : "L'intérêt même de Loki est qu'il est un filou, qu'il transcende les frontières et peut représenter de nombreuses formes différentes. J'étais vraiment ravi que nous ayons abordé cela dans la série". Si le thème est abordé dans les comics, il ne l'a pas encore été dans l'univers cinématographique de la franchise, bien que le prochain Thor Love and Thunder devrait introduire un personnage de la...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >