Le tueur en série Bone Collector fait rage à New York. Lincoln, un ancien flic, paralysé après avoir tenté de le capturer, fait équipe avec Amelia, une jeune policière qui devient ses yeux et ses oreilles sur le terrain…

Lincoln, à la poursuite du Bone Collector : Quelles séries ont inspiré le nouveau thriller de TF1 ?

60 % Mentalist

Le coup du duo chien et chat, dans une série policière, est un classique. Dans Mentalist, le prestidigitateur un peu escroc, mais tellement sympathique, Patrick Jane (Simon Baker), faisait équipe avec Teresa Lisbon (Robin Tunney), une flic du CBI, le service de renseignement californien, pour tenter de mettre fin aux crimes d’un tueur particulièrement retors, John le Rouge. Le tout, sur la côte Ouest des États-Unis… La géographie, théâtre des opérations, change complètement dans Lincoln : À la poursuite du Bone Collector. Tout comme la répartition des rôles. L’esprit, cependant, reste proche. Cette fois, direction la côte Est et la ville tentaculaire de New York. Là encore, un duo se forme pour la nouvelle série de TF1 : d’un côté, un ancien flic devenu consultant après l’intervention qui l’a rendu tétraplégique. Un certain Lincoln Rhyme, joué par Russell Hornsby (aperçu dans Grey’s Anatomy). Un crack doté d’un sacré caractère, mais dont les intuitions, « géniales », sont irremplaçables pour traquer les criminels de haut vol. De l’autre, une bleue de la police de New York, Amelia Sachs, interprétée par Arielle Kebbel (croisée dans Ballers), dont l’énergie et l’allant

... Lire la suite sur Télé 7 jours

Gonfler votre vélo, voiture, moto, ballon en quelques minutes !