Ce 20 janvier, les Grandes Gueules sont revenues sur l'émission qui a été interrompue à Béziers vendredi. Et le présentateur Alain Marschall avait un coup de gueule à passer.
Les Grandes Gueules : après les incidents avec des grévistes à Béziers, Alain Marshall pour un coup de gueule (VIDEO)

Ce 20 janvier dans Les Grandes Gueules, l’équipe est revenue sur l’événement qui a bousculé leur week-end : l’interruption de l’émission diffusée vendredi en direct depuis Béziers par des manifestants. Pour la nouvelle année, l'émission a lancé son "Tour de Gaule". A l’occasion des des prochaines élections municipales, l’équipe se déplace jusqu’au 7 février dans toute la France pour débattre avec les Français. Le vendredi 17 janvier au matin, à Béziers, alors qu’ils débattaient de la mobilisation des enseignants contre la réforme des retraites, un écran vert est apparu. On aurait pu croire à un problème technique mais non… Rapidement, les téléspectateurs ont appris par le biais du compte Twitter des Grandes Gueules qu’une manifestation avait lieu à Béziers et que des manifestants avaient débranché le car régie qui permettait de diffuser l’émission à distance. Déjà dès le début de l'émission, délocalisée aux Halles de Béziers, des bruits de klaxon avaient couvert la parole des invités et rendu le débat difficilement compréhensible pour les auditeurs et téléspectateurs. Le jour même, un communiqué de presse avait été publié par la rédaction de RMC pour donner plus de détails sur l’événement et s’indigner : "Les manifestants ont installé un silo de bombes (agricoles/ de chantier), des fumigènes et une sono avant de procéder à une dizaine d’explosions à proximité immédiate du car régie...