Arte diffuse ce soir ce monument du 7e art Français. Retrour sur un tournage que les acteurs ne sont pas prêt d'oublier..
Le salaire de la peur (Arte) Un tournage catastrophique

Dans un village perdu au coeur de l'Amérique latine, une compagnie pétrolière recherche des chauffeurs pour transporter de la nitroglycérine. Quatre désespérés se présentent : Jo et Mario, deux Français, Luigi, un Italien, et Bimba, un Allemand. Ils vont risquer leur vie sur des routes cahoteuses...

À lire également

Mytho (Arte) Marina Hands : "Elvira n’a rien d’une manipulatrice"

En août 1951, Henri-Georges Clouzot s’installe avec son équipe au camp de Saliers, près d’Arles, où il a reconstitué un village d’Amérique latine. Dès la première semaine de travail, deux militaires, venus aider au transport du matériel, se noient. Puis, l’actrice Vera Clouzot, la femme du réalisateur, tombe malade : le tournage est interrompu durant des semaines. Lorsqu’il reprend, un déluge de pluie et de vent détruit les décors. " Je n’ai jamais vu tant de problèmes sur un film ", confiait Yves Montand.

La Salaire de la peur est à suivre dimanche 20 octobre à 20.55 sur Arte.

J.-B. Drouet

... Lire la suite sur Télé 7 jours