Un faucon plongeant de la Tour Eiffel, des renards en vadrouille, des oies cendrées survolant la Seine… Découvrez les aspects insoupçonnés de la capitale dans ce documentaire diffusé ce soir sur Gulli.
La plus belle ville du monde (Gulli) Paris : une vie sauvage insoupçonnée

Après Le Plus Beau Pays du monde, dans lequel il nous révélait la faune des régions de France, Frédéric Fougea récidive avec ce film consacré au retour de la vie sauvage dans Paris. Son approche n’a pas changé : tout d’abord, il crée des histoires autour d’animaux, qu’il fait valider par des naturalistes. Il les illustre ensuite en les filmant in situ et en mettant en scène des reconstitutions. L’effet est saisissant et la magie fonctionne. Le réalisateur nous livre quelques secrets de tournage…

Maître renard par les poubelles alléché…  « Le renard connaît un exode rural, il fuit la campagne, où il est pourchassé, pour se rapprocher des villes, où il trouve une nourriture abondante, notamment dans les poubelles. Il entre dans la cité en suivant la petite ceinture. La Direction des Parcs et Jardins de Paris sait où la plupart se terrent et nous a indiqué leurs tanières. Nous avons fait quelques captations de nuit sur des individus qui partaient en goguette. Mais l’animal est farouche. Pour les plans rapprochés, nous avons utilisé des renards habitués à l’homme. »

Les faucons attaquent ! « Quatre faucons nichent dans les tours à Beaugrenelle. On a pu les filmer en train de chasser, apr

... Lire la suite sur Télé 7 jours