Tom Hanks embarque une orpheline enlevée et élevée par les Indiens dans une odyssée pleine de bruit et de fureur. La mission, disponible le 10 février sur Netflix, est le premier western de l'acteur. Une belle réussite.
La mission (Netflix) : la chevauchée fantastique de Tom Hanks dans un Far West sauvage

Alors qu’il était initialement prévu pour une sortie en salles (il a pu en bénéficier outre-Atlantique), La mission de Paul Greengrass rel="nofollow">(Jason Bourne), débarque le 10 février sur Netflix. Dans un Far West encore sauvage où l’information circule à la vitesse d'un cheval au galop, La mission met en scène un conteur de nouvelles qui voyage de ville en ville pour apporter l'information dans un spectacle oral qui rassemble les populations locales. Une idée très séduisante.

En 1870, le capitane Kidd, vétéran de la Guerre de Sécession, sillonne le Texas pour lire les journaux à voix haute à un public souvent illettré et avide de nouvelles du monde. Il croise le chemin de Johanna, 10 ans, capturée à 4 ans par les Indiens Kiowa et élevée comme l’une des leurs. Kidd accepte de la convoyer chez son oncle et sa tante qu'elle n'a jamais vus… à des centaines de kilomètres de là. Entre le loup solitaire, veuf, désabusé, qui a fait la guerre, et la jeune orpheline rebelle, se noue une fragile relation père-fille. Un peu de tendresse dans un monde de brutes, marqué par la violence, le racisme et le sort peu enviable réservé aux femmes et aux filles.

Dans la veine de True Grit, ce somptueux western renoue avec le plaisir des chevauchées sauvages et des grands espaces pour raconter le parcours initiatique de deux êtres fracassés par leur passé. Porté par la photographie somptueuse de Dariusz Wolski (le chef-op des derniers films de Ridley Scott) et la...

Pourquoi nous donnons le bilan de compétence pour seulement 0€ – Ce n’est pas une erreur de prix ! Cliquez ici pour en savoir plus >