La passation de pouvoir au ministère de la Justice entre Nicole Belloubet et Éric Dupond-Moretti ce mardi matin a été marquée par un discours très fort de l'ex-avocat, nouveau Garde des Sceaux.
"La Justice ne se rend pas sur les réseaux sociaux !" : Eric Dupond-Moretti très ferme lors de la passation de pouvoir (VIDEO)

"L'honneur des Hommes, pas plus aujourd'hui qu'hier, ne mérite d'être jeté aux chiens". La formule est forte, elle est signée du ténor du barreau, Éric Dupond-Moretti, désormais ministre de la Justice. Une référence au discours de François Mitterrand après le suicide de Pierre Bérégovoy. Le nouveau garde des Sceaux a vécu ce mardi matin la première passation de pouvoir de sa vie, en remplaçant Nicole Belloubet place Vendôme. Très émue, elle n'a pas pu retenir ses larmes, alors qu'"aquitator" prenait la parole pour son discours d'intronisation. Un discours fort, fidèle à la réputation du compagnon d'Isabelle Boulay, et marqué par de nombreuses formules choc. Il a notamment répété qu'il n'était pas "en guerre", en essayant de rassurer les magistrats, qu'il combat pourtant depuis des années.

"Je ne fais de guerre à personne !"

"Ce n'est pas le ministère de la guerre, même si j'ai cru entendre ces mots", affirme t-il dès le début de son allocution, avant d'y revenir. "Je ne fais de guerre à personne !" assure le nouveau ministre, qui souhaite user de dialogue et de concertation. Mais chassez l'avocat, il revient au galop... Éric Dupond-Moretti a également fait part de ce qui devrait être l'un de ces principaux points de vigilance : le respect de la présomption d'innocence. "Je souhaite que nous travaillions ensemble sur la présomption d'innocence et le secret de l'enquête !" Vise-t-il les journalistes ? Peut-être, ils sont en tout cas...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !