Ecouter l'article :

Ce vendredi 8 mai dans Koh-Lanta, Régis s'est de nouveau attiré les foudres des internautes après sa trahison envers Jessica. En représailles, certains détracteurs se sont attaqués à une enseigne sportive pour laquelle l'aventurier officiait comme directeur de magasin avant sa participation au jeu.
Koh-Lanta 2020 : Régis attaqué et menacé, son ex-employeur monte au créneauCapture Instagram

Le confinement est vraiment monté à la tête de certains téléspectateurs. Alors que le jeu Koh-Lanta continue de déchaîner les passions de millions de fans chaque vendredi soir sur TF1, plusieurs candidats se retrouvent sous le feu des critiques.

Après le fin stratège Ahmad ou encore la jeune Inès, c’est le discret Régis qui subit la colère des internautes. La raison ? Sa trahison envers sa coéquipière Jessica, contre laquelle il n’a pas hésité à voter, alors qu’il lui avait juré de ne pas l’éliminer de l’aventure. Un retournement de veste qui a scandalisé les fanatiques du programme, se déchaînant à leur tour sur le pauvre candidat de 40 ans.

Déjà attaqué par les internautes après l’éviction de Charlotte et Teheiura, la semaine dernière, Denis Brogniart avait pris sa défense sur les réseaux sociaux. Mais la violence des attaques envers Régis est montée d’un cran ce vendredi 8 mai. Des insultes aux menaces de mort envers lui et sa famille, certains détracteurs se sont attaqués à son activité professionnelle.

Une célèbre enseigne sportive réagit à la polémique

Dans un portrait dressé au cours de ce même épisode, Régis est présenté comme directeur d’un magasin de sport. Si certains internautes ont cru d’abord reconnaître l’enseigne sportive Decathlon, d’autres se sont rendu compte que le candidat travaillait en réalité chez Go Sport avant sa participation au jeu d’aventure. En guise de représailles, ils ont adressé des notes sévères et des commentaires injurieux à plusieurs boutiques sur Google.

Un déferlement de haine inconcevable à laquelle la firme sportive a réagi dans une série de tweets postés sur Twitter. "Depuis hier soir, nous recevons de nombreux messages suite à la diffusion de l'émission Koh-Lanta et de la participation de Régis", indique "Clem", le/la gestionnaire du compte Go Sport sur le réseau social, précisant que le candidat n’officiait plus au sein de leur entreprise. Puis de rappeler que "les menaces à l'encontre de notre enseigne, du magasin de Belle Épine, ou encore de Régis lui-même n'ont pas lieu d'être".

Quelques jours avant, la société de production ALP avait confié à nos confrères de 20 Minutes son intention de saisir le procureur de la République de Paris, avec la ferme intention de déposer plainte face aux attaques que subissent les candidats de cette saison.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.