Soixante-douze ans après le King Kong de 1933, Peter Jackson en signe un remake époustouflant à voir ce soir sur France 2. Retour sur le tournage..
King Kong (France 2) Un tournage éprouvant pour Naomi Watts :"J’avais mal tout le temps"

Une révélation  Tout a commencé un soir devant la télé en Nouvelle-Zélande. Âgé de 9 ans, le jeune Peter découvre le film de 1933 de Cooper et Schoedsack. "C’est à ce moment précis que j’ai su que je deviendrai réalisateur. Et qu’un jour, j’en ferai un remake". En 2005, c’est chose faite… après une première tentative avortée en 1996. Un intermède pendant lequel, Jackson a réalisé… Le Seigneur des anneaux ! "Ce fut finalement une bonne chose d’inverser les deux projets. Car je sais que ce King Kong est bien meilleur que celui que j’aurais fait dix ans plus tôt". Bien vu, en une décennie, il a lui même révolutionné la technologie du 7e art avec la motion capture.

À lire également

Mulholland Drive (Arte) Naomi Watts : "J'étais persuadée que je n’aurai plus jamais de boulot après ce film"

Naomi Watts fait la Belle  "C’est une grande responsabilité de jouer un rôle si symbolique", confie la comédienne. De fait, Naomi, qui a reçu la bénédiction de Fay Way l’héroïne de la version originale, n’a pas ménagé sa peine pour être à la hauteur de la légende. Jamais, elle n’a enduré tournage aussi éprouvant. "J’avais mal tout le temps. Je souffrais de coupures, de courbatu

... Lire la suite sur Télé 7 jours

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !