Avec Blue Bayou, en salles cette semaine, Justin Chon (Twilight) signe un drame aussi beau que bouleversant sur le racisme et le destin des immigrés aux Etats-Unis. Télé-Loisirs a rencontré le comédien et réalisateur américain.
Justin Chon, réalisateur du bouleversant Blue Bayou : "si mon film permet d'éveiller les consciences, tant mieux"

Sélectionné à Cannes 2021, dans la section Un certain regard, Blue Bayou, troisième long-métrage de Justin Chon (Twilight) en qualité de réalisateur, suit le destin d'Antonio LeBlanc, un homme d’origine américano-coréenne. Adopté dès sa plus tendre enfance, il a passé sa vie dans un petit village du Bayou de Louisiane. Aujourd’hui marié à la femme de sa vie, Katy (poignante Alicia Vikander), ils élèvent ensemble Jessie, la fille de cette dernière, issue d’un premier lit. Alors qu’il travaille dur pour offrir ce qu’il y a de meilleur à sa famille, il va devoir affronter les fantômes de son passé en apprenant qu’il risque d’être expulsé du seul pays qu’il ait jamais considéré comme le sien.

Télé-Loisirs. Quel a été l’élément déclencheur qui vous a poussé à faire ce film ?

Justin Chon. J’ai beaucoup d’amis qui ont été adoptés. Et le film parle de ces citoyens d'origine américano-coréenne, qui ont été adoptés dans l'enfance, ont grandi aux Etats-Unis et une fois adulte, se sont retrouvés expulsés et renvoyés dans un pays qu'ils ne connaissent finalement pas. C'est complètement dingue ! J'ai lu pas mal d'articles sur le sujet, et j'étais bouleversé. J'ai un enfant, et imaginer être ainsi séparer de ma famille et renvoyer dans un pays inconnu, me brise littéralement le coeur. C'est cette empathie qui a motivé ce film.

En plus d'oeuvrer derrière la caméra, vous jouez également le personnage principal,...

Vous souhaitez participer au salon des seniors ? Obtenez une invitation gratuite et venez nous rencontrer en cliquant ici >