Michel Mallory, l'auteur historique du Taulier, évoque dans Paris-Match, un souvenir cocasse.
Johnny Hallyday : cette mauvaise blague qu'il faisait sur le cancer dans les années 70

Avec pas moins de 114 chansons écrites pour Johnny Hallyday, Michel Mallory s'impose comme l'auteur historique et emblématique de l'idole des jeunes. Il était aussi souvent présent sur scène. Régulièrement, Michel Mallory accompagnait le mari de Laeticia Hallyday à l'harmonica quand le chanteur interprétait Toute la musique que j'aime. Entre les deux hommes, la complicité, le respect et l'amitié étaient donc de mise, dès leur rencontre dans les années 1970 jusqu'au décès de Johnny Hallyday, emporté le 5 décembre 2017, par un cancer du poumon. Celui-ci avait été diagnostiqué dès octobre 2016, et malgré plusieurs traitements médicaux dont des chimiothérapie, le corps du rockeur a fini par lâcher prise.

"Mon Michel, j'ai un cancer du poumon..."

Une fin qui donne un certain écho à une anecdote racontée par Michel Mallory et que publie Paris Match à l'occasion d'une interview croisée avec Jean-Baptiste Guégan pour qui le parolier a écrit des chansons, dont une sur sa mère. L'auteur se souvient d'un moment précis où Johnny Hallyday lui a fait une blague de mauvais goût : "ll savait mentir avec une force... Je me souviens d'un jour, dans les années 1970, où nous avions rendez-vous à la Sacem. Il est très en retard comme souvent et me dit : “Mon Michel, j'ai un cancer du poumon”, raconte l'auteur de tubes, qui conclut l'histoire par : "Il a mis une heure pour me dire qu'il déconnait."

Un deuxième et dernier album avec Jean-Baptiste...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !