La journaliste a réagi à chaud ce mercredi matin après la diffusion d'un reportage sur le mouvement de grève de certains employés de centres de test. Elle n'a pas mâché ses mots !
"J'hallucine !" : le coup de gueule d'Apolline de Malherbe contre les personnels de santé grévistes du 17 septembre (VIDEO)

Si elle est pugnace en interview, Apolline de Malherbe n'est pas pour autant réputée pour ses coups de gueule. Pourtant, celle qui remplace désormais Jean-Jacques Bourdin dans la matinale de RMC a laissé sa colère et sa surprise éclater ce mercredi matin après la diffusion d'un reportage sur un appel à la grève ce jeudi 17 septembre des personnels de laboratoires, affectés au tests covid depuis plusieurs semaines. Ils dénoncent "les conditions de travail et la cohue parfois dans les files d'attente", mais n'ont pas vraiment réussi à convaincre la journaliste, qui a confié "halluciner".

"Elles ne sont pas parties en grève au milieu de la bataille..."

"Moi j'avoue que j'hallucine quand même", lâche-t-elle, l'air las, en direct. "Appeler à la grève maintenant, où on a particulièrement besoin d'eux..." tonne encore Apolline de Malherbe, qui va prendre un exemple comparatif. "Quand les infirmières étaient épuisées au moment du nombre d'arrivées dans les hôpitaux (au plus fort de la crise sanitaire, ndlr), épuisées en travaillant sept jours sur sept, et parfois même la nuit, pour autant, elles ne sont pas parties en grève au milieu de la bataille... Voilà !" a conclu la journaliste, passablement agacée.

Un appel national à la grève lancé par la CGT

L'appel à la grève des laborantins qu'Apolline de Malherbe a dénoncé ce mercredi matin s'inscrit dans un cadre plus global, puisqu'il répond à un appel national lancé par la CGT pour dénoncer...

Comment bien choisir sa mutuelle senior ? - Obtenez votre guide Mutuelle Senior 2020 dès maintenant