Invité sur le plateau de Quotidien mercredi soir pour parler de son futur départ du 13 heures, Jean-Pierre Pernaut a évoqué quelques souvenirs, pas toujours très heureux avec certains politiques..
Jean-Pierre Pernaut : son petit tacle à François Hollande, seul président de la République à avoir refusé son invitation

Il fallait vivre dans une grotte ces dernières 48 heures pour ne pas être au courant : Jean-Pierre Pernaut s'apprête à quitter le journal de 13 heures de TF1, dont il est à la tête, et à la présentation, depuis 1988. Une longévité exceptionnelle, qu'il a notamment pu entretenir grâce à son style, fait de coups de gueules réguliers, et de proximité avec ses téléspectateurs et leurs régions. Cette proximité, qui le caractérise donc, il en était question ce mercredi soir sur le plateau de Quotidien, présenté chaque soir par Yann Barthès et son équipe sur TMC (chaîne appartenant au groupe TF1), où Jean-Pierre Pernaut était invité. Le journaliste avait d'ailleurs fait une impolitesse à Touche pas à mon poste, où il devait initialement se rendre le même soir...

"C'était en 2012, mais l'Élysée n'avait pas accepté"

Sur le plateau de Yann Barthès, il est donc revenu sur sa longue carrière, et a par exemple évoqué les relations qu'il a pu tisser avec différentes personnalités, notamment politiques. Il a en effet interrogé pas moins de quatre chefs de l'état - François Mitterand, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et Emmanuel Macron - mais jamais François Hollande... L'ex-président avait pourtant reçu une invitation pour Paroles de Français, "c'était en 2012, mais l'Élysée n'avait pas accepté, alors que ça avait bien réussi avec Nicolas Sarkozy, on en avait fait deux, c'était le président face à des Français, Nicolas Sarkozy...

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !