Jean-Marie Bigard s'est (encore) lâché. Dans son spectacle retransmis en streaming samedi soir, il a injurié l'ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn et a annoncé qu'il ne renonçait pas à se présenter à la présidentielle de 2022, histoire de "faire peur à cette bande d'enc…"
Jean-Marie Bigard : en plein spectacle, il insulte Agnès Buzyn et la "bande d'enc…" qui nous gouvernent

Ce samedi 20 juin, Jean-Marie Bigard faisait son retour sur les planches ce samedi 20 juin, avec un spectacle retransmis en direct et en streaming depuis l'Apollo Théâtre, une salle située dans le 11e arrondissement de Paris. Il suffisait d'une connexion internet et de verser 10 euros pour voir l'humoriste de 66 ans dans ses œuvres. Et ceux qui apprécient ses grivoiseries et ses coups de gueule contre le gouvernement en ont eu pour leur argent.

Celui qui a beaucoup fait parler de lui ces derniers temps, notamment en interpellant Emmanuel Macron sur la situation des bars et restaurants à cause du confinement, en portant un T-shirt à l'inscription polémique dans Tous en cuisine avec Cyril Lignac et en évoquant sa possible candidature à l'élection présidentielle de 2022, en a remis une couche. Alors que, dans une interview accordée à Society, il avait douché l'enthousiasme de ceux qui le voyaient déjà candidat à l'Elysée, Jean-Marie Bigard a assuré samedi soir qu'il ne s'est "pas retiré" de la course à la présidentielle.

"Je ne jette pas l’éponge, je suis ravi de faire peur à cette bande d’enc…", a déclaré Jean-Marie Bigard sur la scène de l'Apollo Théâtre. Le comique s'en est également pris à plusieurs membres, présents et passé, du gouvernement. En plus de se moquer de la porte-parole Sibeth Ndiaye ("Sibeth, tout est dans le prénom"), il a taclé Olivier Véran, "qu'on pourrait appeler 'véreux'", et a violemment pris à partie la...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !