Avant d'aimer les hommes et d'accepter son orientation sexuelle, l'humoriste Jarry a fréquenté des femmes. Et il ne portait pas les hommes homosexuels dans son cœur, comme il l'a confié dans Le QG.
Jarry revient sur son adolescence et son orientation sexuelle de l'époque : "J'étais un petit peu homophobe" (VIDEO)

Après le mannequin Baptiste Giabiconi, qui avait répondu aux détracteurs de sa relation fusionnelle avec Karl Lagerfeld, c'est cette fois au tour de l'humoriste Jarry d'être reçu par Guillaume Pley et le youtubeur Jimmy Labeeu sur le plateau de leur émission web Le QG. Au programme : plein d'anecdotes cocasses, de la part d'un artiste qui n'est déjà pas avare en confidences. Il y raconte notamment son expérience désastreuse sur une application de rencontres pour hommes, se comparant à Betty de la série Ugly Betty.

"Les gays, c'était pas des gens que j'aimais fréquenter"

Mais ce n'est pas tout : Jarry, qui file désormais le parfait amour avec le père de ses jumeaux de 4 ans nés par GPA, s'est livré sur son adolescence peu gay-friendly. "A l'époque, pas une seule seconde je me voyais homosexuel", explique-t-il. "J'étais même plutôt... pas dans le délire du tout. Les gays, c'était pas des gens que j'aimais fréquenter. A l'époque, j'étais un petit peu homophobe quoi". A notre micro, ce fils de viticulteur confiait même il y a quelques années avoir vu un médecin "pour guérir de son homosexualité". "J'habitais un endroit où il y avait pas d'homosexuels autour de nous, je faisais du hip-hop [...], j'étais hyper-macho ! Je sais que ça demande un effort d'imagination mais pas une seule seconde je n'aurais imaginé finir ma vie avec un homme", ajoute-t-il sur le plateau du QG. Jarry le reconnait : il avait en ces temps "un discours très extrême"....

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !