Ce lundi soir, Jackie Chan est à l'affiche sur TMC du film The Foreigner. En décembre 2018 paraissait aux Etats-Unis la version traduite en anglais de l'autobiographie de Jackie Chan. L'acteur s'y livrait sans retenue sur son passé tumultueux.
Jackie Chan (The Foreigner, TMC) : alcoolisme, adultère, maltraitance... Les confessions sans filtre de l'acteur

Depuis plus de 40 ans, Jackie Chan domine le cinéma d'action venu d'Asie. L'acteur hong-kongais de 66 ans, qui a aussi connu le succès international avec la saga Rush Hour, possède une indéniable cote de sympathie à l'écran. Pourtant, dans sa vie privée, Jackie Chan était loin de l'image lisse qu'on pouvait imaginer. Dans son autobiographie, Never Grow Up, dont la version traduite en anglais est parue en décembre 2018 aux Etats-Unis, le bondissant comédien est revenu sur les démons qui l'agitaient : "Quand j'ai commencé à toucher beaucoup d'argent, je suis devenu fou. J'achetais six ou sept montres de luxe et je les portais toutes en même temps." Plus grave, l'acteur révèle qu'il avait un comportement dangereux au volant : "Je conduisais ivre tout le temps. Le matin, je plantais ma Porsche, le soir, je détruisais une Mercedes-Benz."

⋙ Panique à Londres après l'explosion d'un bus pour le tournage du nouveau film de Jackie Chan (VIDEO)

Dans un autre paragraphe, Jackie Chan admet s'être mal comporté avec sa femme Joan Lin : "J'étais vraiment un sale con. J'ai eu une liaison extra-conjugale et, quand la nouvelle a éclaté en 1999 que j'avais eu un enfant avec une femme qui n'était pas mon épouse, je n'ai pas su quoi dire." Cet enfant, c'est sa fille Etta, aujourd'hui âgée de 20 ans. Il révèle également un épisode terrible de sa vie lorsque, pris d'une rage folle, il a maltraité son premier enfant : "Quand mon fils Jaycee était encore très...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !