Après la polémique suscitée suite à la diffusion dimanche dans Sept à huit du témoignage d'une jeune femme dont le visage a été grimé, Harry Roselmack, qui présente le magazine, a répondu aux critiques ce mardi 18 février.
Grimage dans Sept à huit : Harry Roselmack reconnait qu'il y a eu "du maquillage" mais estime qu'il ne constitue pas un "blackface"

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >