Le 27 juillet, Fabien Lecœuvre a mis en demeure Grand Corps Malade pour avoir repris ses propos polémiques sur Hoshi dans sa chanson Des gens beaux. Le slammeur a répliqué via un courrier très inspiré dévoilé par Le Figaro.
Grand Corps Malade : sa réponse narquoise à Fabien Lecœuvre, qui lui a adressé une mise en demeure

"Décidément surprenant." C'est en ces termes que Grand Corps Malade qualifie Fabien Lecœuvre après la mise en demeure qu'il lui a envoyée le 27 juillet pour sa chanson Des gens beaux. Dans ce morceau, le slameur utilise des extraits de l'interview polémique accordée à la webradio Arts-Mada où le chroniqueur musical avait tenu des propos controversés sur le physique de la chanteuse Hoshi. "Moi qui pensais que vous aimeriez ma chanson et que vous remercieriez. Je transforme vos horreurs radiophoniques en morceau festif et je reçois une mise en demeure. Je pensais que vous me sauriez gré d'avoir trouvé la juste manière de vous excuser bien plus efficacement que par vos six demi-lignes sur Twitter", lui a répondu l'artiste ce vendredi 30 juillet dans une lettre que s'est procurée Le Figaro. Vingt jours plus tôt, Grand Corps Malade présentait sa chanson aux Francofolies de La Rochelle.

Selon Le Parisien, à chaque intervention de Fabien Lecœuvre dans la chanson, le public huait. C'est une des raisons qui ont poussé le principal intéressé à demander la suppression du morceau de "tous les supports de streaming et autres plateformes des reproductions scéniques de Grand Corps Malade". "Vous m'accusez d'incitation à la haine : le comble ! Franchement, seuls vos propos, ceux qui sortent de votre propre bouche, pourraient provoquer une telle réaction épidermique. Ma chanson n'est que bonne humeur, paix, tolérance, et lors des festivals cet été, les...

Vous aussi participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >