En interprétant Gandhi, dans la fresque du même nom signée Richard Attenborough, Ben Kingsley s'ouvrait les portes d'Hollywood. Visible ce lundi 15 août, à 20h50 sur Arte, son impressionnante transformation physique pour incarner le rôle lui a permis de remporter l'oscar du meilleur acteur en 1983.
Gandhi (Arte) : l'incroyable transformation physique de Ben Kingsley

Visible sur Arte ce lundi 15 août à 20h50, Gandhi, fresque aux huit oscars et au tournage épique, raconte le combat non violent de ce fils d'un médecin indien pour l'indépendance de l'Inde jusqu'à son assassinat le 30 janvier 1948. Par une étrange coïncidence, Ben Kingsley lisait un livre sur le Mahatma Gandhi quand le réalisateur Richard Attenborough (acteur dans Jurassic Park de Steven Spielberg) lui a proposé de jouer dans ce biopic dédié à cette icône du XXe siècle. Face à l'ampleur de la tâche, l'acteur d'origine anglo-indien, (vu récemment dans Intrigo : mort d'un auteur et Shang-Chi la légende des dix anneaux) y est allé à reculons : "Je me souviens que Lord Attenborough m’a invité à regarder des films d’actualités sur Gandhi. (...) J’ai regardé cinq heures d’actualité en une fois. J’ai décidé que c’était impossible." raconte-t-il dans une interview vidéo du magazine GQ en mai 2019.

Et d'ajouter : "Je n’ai plus jamais regardé aucune image mais Richard Attenborough a rendu l’impossible possible. C'était comme me tenir au pied de la plus grande montagne enneigée que j’ai jamais vue, en pensant : je vais avancer d’un pas et reculer de cinq mais il m’a permis d’y arriver." Pour le (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite