Très critiqué suite à sa participation à une chanson caritative pour les hôpitaux français, Florent Pagny, qui vit depuis 2017 au Portugal, a répondu à ses détracteurs : oui, il paye bien des impôts en France.
Florent Pagny, installé au Portugal, critiqué pour son soutien au personnel soignant français : il tacle les "aigris de la vie"

Depuis la fin de semaine passée, les mélomanes peuvent télécharger Pour les gens du secours, titre composé par Pascal Obispo, écrit par Marc Lavoine et chanté, en plus, par Florent Pagny. Son clip avait été dévoilé ce week-end en exclusivité sur TF1. Les artistes, qui sont tous les trois passés par le jury The Voice, s'engagent à reverser tous les bénéfices de ce featuring à l'Association Le Collectif qui œuvre pour les enfants hospitalisés et qui reversera elle-même de l'argent à la Fédération Hospitalière de France et à la Fondation Hôpitaux de Paris - Hôpitaux de France. Cette dernière est également soutenue par Calogero et son titre On fait comme si ainsi que par les youtubeurs McFly et Carlito, qui ont récolté plus de 400 000 euros lors d'un live sur leur chaîne jeudi.

"Je paye mes impôts en France depuis toujours"

Une chanson pour la bonne cause donc, qui a cependant beaucoup fait grincer des dents ces derniers jours. En cause : la domiciliation de Florent Pagny, qui vit au Portugal depuis 2017. "La vie est extraordinaire là-bas. Mais j'y vais aussi pour de vraies raisons fiscales", expliquait-il à l'époque au Parisien. Il est néanmoins revenu sur ces propos auprès de nos confrères de France Info ce mercredi. S'il est parti, ce n'est pas pour échapper à la fiscalité française : "Un jour, l'État français est rentré chez moi, a fracturé ma porte, a saisi mes meubles et les a vendus. Ensuite, il m'a assigné devant les...