Dans une longue tribune parue sur le site francesoir.fr, le chanteur Francis Lalanne lance un "appel à la mobilisation générale du peuple français contre la tyrannie", estimant que "le gouvernement est en train de commettre insidieusement un coup d'Etat au nom de la Covid".
Exclu. Francis Lalanne sur son appel à destituer Emmanuel Macron : "C'est ma responsabilité de citoyen, d'intellectuel et d'artiste"

Après Jean-Marie Bigard, qui se disait "enragé" qu'on "organise une dictature chez nous" et se demandait quand l'armée allait entrer à l'Elysée, c'est au tour de Francis Lalanne, autre artiste proche des Gilets jaunes, de demander la destitution d'Emmanuel Macron. Dans une tribune-fleuve mise en ligne vendredi 22 janvier sur le site francesoir.fr, le chanteur lance un "appel à la mobilisation générale du peuple français contre la tyrannie".

Francis Lalanne dénonce "la criminalisation permanente des individus", la "pérennisation" de l’état "d’urgence sanitaire", les privations de libertés (confinements, mais aussi fermetures des restaurants, musées…) et assène que "le chef de l’Etat et son gouvernement s’essuient les pieds sur le Droit Républicain comme sur un paillasson". Les accusant de "commettre insidieusement un coup d’Etat au nom de la Covid", il se base sur plusieurs textes fondateurs, comme la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 et la Constitution, pour considérer que "la République est […] frappée de caducité ; annulée par l’exercice totalitaire du pouvoir que pratique aujourd’hui l’Exécutif" et qu'il est par conséquent "du droit constitutionnel du peuple français, donc de son devoir, de 'résister à l’oppression' par une désobéissance civique".

Accusant aussi l'Etat d'avoir menti sur la pandémie et "porté une atteinte grave au droit à la santé", Francis Lalanne appelle les parlementaires...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >